Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog du RPF Nord Pas de Calais

Site de la Fédération RPF Nord Pas de Calais et des Fédérations 59 et 62

Tourcoing: pourquoi Christian Vanneste n’est pas sur la liste du FN?

Publié le 9 Mars 2014 par rpf-nord in Municipales

Par Jean-François Rebischung - Publié par : La Voix du Nord et Nord Eclair le 06/03/14 :

Christian Vanneste voulait être sur la liste du FN. Jean-François Bloc explique que Marine Le Pen n’a pas voulu.

Lire la suite sur : http://www.nordeclair.fr/info-locale/municipales-a-tourcoing-pourquoi-vanneste-n-est-pas-sur-ia51b12892n373993

et sur : http://www.rpf-site.fr/blog/2014/03/09/tourcoing-pourquoi-christian-vanneste-nest-pas-sur-la-liste-du-fn/

En début de semaine, nous révélions une information lâchée par le candidat FN de Tourcoing, Jean-François Bloc : celui-ci avait eu une discussion avec Christian Vanneste, qui souhaitait être sur sa liste. Ce qu’avait confirmé l’ancien député UMP. Mais Jean-François Bloc nous avait aussi expliqué ne pas avoir donné suite. Il craignait en effet que des attaques personnelles de Christian Vanneste envers le candidat UMP, Gérald Darmanin, ne viennent « polluer » sa campagne.

Christian Vanneste conteste ce dernier point et révèle aujourd’hui les détails de sa discussion avec le FN. Tout est parti d’une rencontre avec Jean-Marie Le Pen, en janvier. C’est là « que l’idée d’une alliance a germé », explique l’ancien parlementaire aujourd’hui président du RPF. Il a ensuite rencontré Jean-François Bloc « à deux reprises » « pour étudier cette possibilité qui avait alors l’aval de ses dirigeants », selon le président du RPF.

À ce moment-là, Christian Vanneste pose trois conditions : une troisième place et la présence sur la liste d’autres membres du RPF, une rencontre avec Marine Le Pen pour « préciser les limites de l’accord » et « la campagne ne devait en aucun cas remettre en cause la politique culturelle de la ville ».

Une conférence de presse était prévue. Mais deux jours avant celle-ci, Christian Vanneste explique avoir essuyé un refus de la part de Jean-François Bloc. Celui-ci confirme. Il dit avoir rendu compte des discussions « à ma direction ». À savoir à Éric Dillies, le secrétaire départemental du FN. « Selon moi, il était d’accord », explique Jean-François Bloc. Le refus serait donc venu de plus haut. Le candidat tourquennois cite le nom de Marine Le Pen. « Elle a donné son avis et n’a pas voulu de cet accord. »

« Personnellement, je ne regrette pas. Même si je l’ai payé cher, j’ai toujours cultivé mon indépendance à l’égard des machines à pouvoir que sont devenus les partis », explique Christian Vanneste, dont le parti, le RPF, a tout de même passé des accords avec le FN dans le sud de la France. Mais donc pas à Tourcoing. Christian Vanneste conclut, en ajoutant : « Tourcoing est une grande ville. C’est ma ville. Je ne souhaite pas la voir dirigée par un apparatchik d’importation, quelle que soit la couleur de la livrée. »

C’est à se demander, au final, si Christian Vanneste ne souhaite pas secrètement... la réélection du candidat socialiste.

Commenter cet article