Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog du RPF Nord Pas de Calais

Site de la Fédération RPF Nord Pas de Calais et des Fédérations 59 et 62

HERVE MARIE MORELLE

Publié le 12 Mai 2012 par rpf-nord

LÉGISLATIVES

Des finances dans le rouge pour Hervé-Marie Morelle ?

Publié le vendredi 04 mai 2012

MORAD BELKADI ET FLORENCE TRAULLÉ region@nordeclair.fr

Le candidat UMP de la 1re circonscription du Nord, Hervé-Marie Morelle, s'est vu interdire toute dépense supplémentaire pour sa campagne. Son mandataire financier s'inquiète d'un déficit sur son compte.

Hervé-Marie Morelle a été rappelé à l'ordre. Le jeune candidat qui porte les couleurs de l'UMP dans la première circonscription a reçu un courrier de son mandataire financier, Jean-Claude Puchaux. Dans cette lettre transmise par voie d'huissier le 28 avril, il est informé de l'interdiction de toute dépense supplémentaire. Le compte de campagne serait dans le rouge. « Depuis le début de la campagne électorale, les dépenses ont été effectuées directement par toi à mon insu. Chaque fois, tu m'as donné, bien après l'opération exécutée, la connaissance des factures », écrit Jean-Claude Puchaux dans ce courrier dont Nord éclair a eu copie. Toujours à destination d'Hervé-Marie Morelle, le mandataire ajoute : « En mars, je t'ai averti que le total des factures payées ainsi que celles le restant ne nous laisserait sur le compte qu'une somme d'environ 300 E. Malgré cela, tu as continué à dépenser, toujours à mon insu. À ce jour, nous avons donc un déficit important. »

Chevalier blanc

En début d'année, le compte de campagne ouvert au Crédit Coopératif s'est vu doté d'un prêt de 29 000 E consacré à la bataille des législatives. Somme qui a été dépensée. Le candidat UMP le confirme. « Il y a un loyer de 2 000 E pour le local de campagne, justifie Hervé-Marie Morelle. Nous avons aussi fait appel à une agence de communication pour nos affiches et tracts. » Pour faire face à ces problèmes de trésorerie, un chevalier blanc est venu au secours de M. Morelle. Chevalier blanc qui n'est autre que la compagne de Jean-Claude Puchaux qui lui a accordé 5 000 E. Une déclaration de contrat de prêt a d'ailleurs été enregistrée le 26 mars 2012. Sauf que cette somme n'a jamais servi aux législatives. Dans son courrier, le mandataire regrette que ce prêt ait servi à combler une autre dette du candidat UMP. Elle remonte à la dernière campagne des cantonales. « La vitrine de mon ancien QG de campagne à Faches-Thumesnil a été endommagée. J'ai dû sortir de ma poche plus de 4 500 E pour la réparer. Oui, ces 5 000 E m'ont permis de clôturer mon compte de campagne des cantonales », concède M. Morelle. Pourtant, les comptes sont censés avoir été validés il y a plusieurs mois. Dans l'entourage du candidat, on indique que les vérifications sont toujours en cours...

Dans sa lettre - transmise aux responsables de la fédération UMP, Marc-Philippe Daubresse et Bernard Gérard - Jean-Claude Puchaux s'est aussi ému « d'actes délictueux à mon insu dans le domaine bancaire. » Joint par téléphone, le mandataire s'est un peu emmêlé les pinceaux avant de fournir une explication. « Fausse alerte, dit-il. Au départ, le premier prêt accordé devait être de 35 000 E, je me suis donc inquiété de ne voir que 29 000 E. C'est normal, je pensais que de l'argent avait disparu. Mais au final, c'est bien le montant total qui a été accordé. » Le mandataire de M. Morelle affirme aujourd'hui qu'il a levé l'interdiction de dépenses. La situation s'améliore avec l'arrivée d'un don de 8 000 E venu de l'UMP national. « C'est un candidat qui est jeune, ils sont parfois trop dépensiers, j'ai préféré prendre les devants. J'ai agi dans l'intérêt général », nuance Jean-Claude Puchaux. Bernard Gérard, secrétaire départemental, indique qu'il va bientôt recevoir le candidat avec Marc-Philippe Daubresse pour qu'il puisse s'expliquer. « Les comptes doivent être équilibrés à la fin de la campagne, rappelle Bernard Gérard qui tient à limiter l'importance de cet épisode.
Et je ne doute pas qu'ils seront parfaitement équilibrés. Il n'y a pas matière à polémiquer. »

 

Jean François HERNANDES

Président du RPF NORD

Rpf59@hotmail.fr

herve-marie.JPG


Commenter cet article