Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog du RPF Nord Pas de Calais

Site de la Fédération RPF Nord Pas de Calais et des Fédérations 59 et 62

SUPER-DUPONT...

Publié le 19 Mars 2012 par rpf-nord

Notre Super Dupont Aignan national vient de faire une découverte renversante :

* l’essence est chère en France.

Qu’à cela ne tienne, c’est grâce à ses superpouvoirs qu’il décida de sauver la planète, la France et au passage rendre l’essence moins chère. Comment ? Eh bien par un raisonnement implacable il a montré que c’est en diminuant le prix d’un produit que ce dernier devient moins cher. Imparable. Ensuite n’écoutant que son courage, il nous donne même le montant : 10 centimes d’euro par litre.

4 centimes seront pris à la TIPP, 2 centimes seront pris à  la TIPP régionale et 4 centimes seront pris à Total.

Pourquoi la TIPP ? Eh bien les taxes sur les produits pétroliers sont la 4e ressource budgétaire de la France. Au fil de la croissance de nos déficits, ces taxes ont crû et embelli jusqu’à représenter près de 60% du prix des carburants. Si on supprimait les taxes, le prix de l’essence descendrait en dessous de 1 €/l ! Par comparaison la totalité des coûts de raffinage, transport et distribution ne représente que 10 à 15 centimes d’euro par litre. Mais pourquoi s’arrêter en si bon chemin cher Super Dupont ? L’essence ne représente que 19% de la consommation des carburants en France tandis que le gazole représente 80% et continue d’augmenter. Sûrement votre esprit de justice ne saurait tolérer que les pauvres Français roulant en Diesel soient si scandaleusement défavorisés sans oublier les gentils routiers. Evidemment il faut réparer cet oubli regrettable et étendre la mesure également au gazole.

Tout cela nous fait 50 milliards de litres bon an mal an. Avec 6 centimes de baisse de la TIPP qui, soyons lucides, ne seront même pas remarqués par le consommateur, il va manquer au budget de la France 3 milliards d’euros. Certainement pas la mesure la plus brillante par les temps de crise quand la dette astronomique de 1 700 milliards risque de nous mettre tous sur la paille avec ou sans essence. On jette quelques milliards par-ci, quelques milliards par là et ça finit par faire une vraie somme d’argent.

Et pourquoi Total ? Vu que près de 60 % de carburants sont distribués en France par les Grandes Surfaces et ce pourcentage est encore plus important pour les particuliers, que vient faire Total dans cette galère ? Sa part de marché est près de 20% et une grande part de ses carburants sont commercialisés aux professionnels et entreprises. Serait-il possible que cette idée ne soit que démagogie voulant surfer sur le sentiment populiste qui voudrait que toute entreprise performante et faisant des profits soit immédiatement considérée comme une caisse en libre service dans laquelle le premier Super Dupont venu pourrait puiser à volonté ? Nous n’osons pas croire cela et gageons qu’ici aussi, Super Dupont réparera l’oubli et étendra le racket … pardon, la contribution à tout distributeur de carburant en France. Bien sûr cela les mettra tous en faillite mais on ne va pas s’arrêter à ce genre de détails quand on sauve la France.  Evidemment tous ceux qui ont la moindre notion de l’économie en général et du pétrole en particulier savent depuis longtemps que la seule voie réaliste pour baisser significativement et durablement les prix d’essence est de baisser voire supprimer les taxes mais ceci n’aura pas lieu tant que la France est en déficit et surendettée. Autant dire que ce n’est pas pour demain. Une autre alternative serait d’envahir l’Arabie Saoudite mais notre Super Dupont n’a pas (heureusement ?) encore trouvé cette idée.

D’ailleurs il ne s’est pas arrêté là !

Dans un délire qui allait crescendo Super Dupont perdant définitivement tout contact avec la réalité nous annonça qu’il allait super taxer, réquisitionner et finalement nationaliser Total. Il est scandaleux nous dit-il que Total fasse un bénéfice de 12 milliards d’euros et il se portait fort pour le réduire à entre peu et zéro en quelques années. Nous avons échappé au slogan « Si vous voulez détruire ou chasser une entreprise florissante, faites appel à Super Dupont. » mais ce ne fut que de justesse.

Dans ce domaine également, l’ignorance et la démagogie de Super Dupont sont insondables. Car qu’est la réalité ?

Le Groupe Total est constitué de centaines de sociétés dans plus de cent pays. Il y a des petites et il y a des grosses. Il y a des profitables et des déficitaires. Les profitables paient des impôts et les déficitaires n’en paient pas ou peu. Quand on additionne tout cela, on obtient 12 milliards. Et la France là dedans ?

Oui c’est une filiale particulière parmi les centaines. Il se trouve qu’elle fait plutôt parti de celles qui gagnent peu voire font les déficits comme par exemple en 2010 où les activités de Total en France ont perdu 20 millions d’euros. Si on y réfléchit d’ailleurs on se dit qu’il doit y avoir une raison pour que les raffineries de Reichstett et Petite Couronne déposent le bilan, pour que tous les majors pétroliers comme Esso, Shell et BP abandonnent leurs activités en France et fuient ailleurs. Le problème avec Super Dupont est qu’il ne réfléchit jamais – ces superpouvoirs se concentrent dans sa bouche qui est grande mais ne vont pas jusqu’au cerveau.

Alors voilà un scoop pour vous cher Super Dupont : tant que nos vivons encore dans une démocratie libre et dans un état de droit, tout ce que vous pouvez faire avec Total est de taxer, réquisitionner voire nationaliser les activités de Total EN FRANCE ! Vu la situation difficile (c’est un euphémisme) des activités pétrolières en France on pourrait même imaginer que cela ne ferait pas beaucoup de peine à Total de vous transférer la responsabilité pour tout ça. Il se peut même qu’il y ait des actionnaires qui soient contents de ne plus avoir à se préoccuper des activités en France tout comme Esso ou Shell.

Et, voyez vous, cela ne ferait pas bouger le bénéfice de 12 milliards d’un poil. Si vous pensiez naïvement pouvoir mettre la main sur les filiales de Total profitables en Angola, Venezuela, USA, Chine et ailleurs, sachez que les Angolais, Vénézuéliens, Américains  et Chinois et des douzaines d’autres pays auraient quelques objections. C’est d’ailleurs dans ces pays que Total a payé les impôts dont le montant est bien supérieur au bénéfice consolidé de 12 milliards. Est-ce si difficile à comprendre que ces 12 milliards de bénéfice ont DEJA payé l’impôt et que le fait que ces impôts aient été payés ailleurs qu’en France ne change rien au fait qu’ils avaient été payés ?

En réalité le seul résultat que peut obtenir votre diatribe enragée cher Super Dupont est que les actionnaires de Total décident un jour de transférer le siège ailleurs. Car dans un état de droit, tout ce que cela prend pour transférer un siège social est une décision de l’Assemblée des actionnaires. Il y a des centaines d’endroits sur la planète qui seraient heureux et fiers d’accueillir une entreprise dynamique, performante et investissant des sommes considérables. Il est évident qu’aussi bien le personnel de Total que ses actionnaires seraient également plus heureux s’ils pouvaient enfin travailler au développement de leur entreprise sans devoir écouter des aboiements incohérents des démagogues de tout poil.

En conclusion cher Super Dupont je crains que malgré vos superpouvoirs, vous ne deviendrez jamais le maître du monde puisque vous n’avez vraiment rien compris au film.

nick_dupont.jpg

Commenter cet article